Et vous, connaissez-vous Passion Beauté ?

Ce mois-ci nous vous proposons l’interview d’une jeune femme qui a osé ! Et, il n’y a pas de doute, elle a la « Passion Beauté » en elle …

Située dans un cadre idyllique, non loin de l’église de Vaux-et-Borset, c’est dans une ancienne ferme entièrement restaurée qu’Ingrid Dubois nous ouvre les portes de son institut de beauté. Un espace chaleureux et zen entièrement dédié au bien-être !

Depuis quand êtes-vous esthéticienne et l’avez-vous toujours été ?

A la base, j’ai suivi des études passionnantes en esthétique mais, finalement, j’ai travaillé en tant que gérante de plusieurs magasins de vêtements et chaussures sur Waremme, Huy, Ben-Ahin et Amay. Comme j’ai toujours voulu être esthéticienne, j’ai réalisé mon rêve en 2012 en m’installant comme indépendante.

J’ai commencé dans mon garage à Bodegnée (rires) et puis je me suis étendue un peu plus au dépend des pièces de la maison. L’espace était devenu insuffisant. Alors, j’ai cherché une infrastructure idéale, jolie et assez grande. Et je suis rapidement tombée sous le charme de cette ancienne ferme au cœur de Vaux-Borset et je l’ai achetée.

Ouvrir un salon d’esthétique en plein cœur d’un petit village, vous n’avez pas eu peur que cela ne fonctionne pas ?

Il faut quand même dire que j’avais déjà une clientèle fidèle derrière moi. Le centre fonctionnait déjà bien à Bodegnée.

L’aspect village m’a plu justement parce que j’ai voulu me différencier des autres, privilégier le cadre enchanteur de la campagne et la facilité de parking.

Je vous avoue qu’il m’est arrivé d’y penser… Ce ne serait peut-être pas si simple d’ouvrir au centre d’un village où il n’y a pas du tout de commerce mais j’ai osé car je suis une fonceuse !

Et je vais vous dire, je ne regrette pas mon choix, l’accueil fut excellent : les gens sont spontanément venus à moi pour se présenter.

Quels types de soins proposez-vous ? Et pour quel public ?

Pour tout public ! Ados, jeunes filles, femmes et hommes. J’essaye d’attirer les hommes (rires) car les hommes sont très fidèles au centre que ce soit pour l’épilation, pour les soins visage et les massages. J’ai pu le constater au fil de mes années d’expérience. Ils représentent environ 10% de ma clientèle.

La spécialité de la maison, c’est vraiment le bien-être, c’est un centre esthétique et minceur. J’aime particulièrement aider les gens qui sont mal dans leur peau. Je propose la cryothérapie grâce à une machine qui fonctionne divinement bien, qui travaille tout ce qui est cellulite et raffermissement.

Nous n’avions jamais entendu parler de cette thérapie…

Ah non ? C’est une thérapie par le froid extrême qui renferme de nombreux bienfaits : soulagement des douleurs, récupération sportive, amincissement, etc. Après une séance sur le ventre, il y a moyen de perdre jusqu’à 3 cm.

On applique également l’enveloppement aux algues qui relancent la micro circulation, ce qui aide l’amincissement.

C’est nouveau, depuis peu, je me suis associée à une nutritionniste et une coach sportive qui est kinésithérapeute de formation.

Enfin, tous les types de soins sont proposés, je vous invite à consulter mon site.

Quels produits utilisez-vous ? Comment les choisissez-vous ?

Est-ce que le fait que ces produits n’aient pas été testés sur les animaux est un critère important que vous pourriez mettre en avant vis-à-vis de vos client(e)s ?

Avant d’arriver à ce nouveau centre, j’ai changé de marque et j’ai voulu le top du top. Il y a beaucoup de marques qui veulent travailler avec moi. J’ai choisi Thalgo parce que les produits sont sans parabène, naturels, proviennent de la mer (algues) et ne sont pas testés sur les animaux. Ils ont l’optique « naturel » pour tout. C’est important pour mes clients.

Qu’est-ce que les Villersois et Villersoises ne peuvent absolument pas manquer chez vous ?

Les massages et la cryo, je suis la seule à avoir la machine.

La cryo, nous en avons déjà parlé. Qu’en est-il des massages ?

Ce sont des massages tonifiants ou relaxants. C’est ce produit relaxant qui est souvent privilégié.

L’idée, c’est que les gens soient biens, avec une petite tisane bien être, une musique calme et parler doucement.

Les massages peuvent se faire, en duo ou en trio, en famille ou en couple. La particularité, c’est qu’un parent peut venir avec ses enfants, j’offre un petit cacao et un petit jus avec un donuts et aussi un petit cadeau. Il faut compter 45 euros pour un duo. C’est un moment privilégié et agréable que l’on peut partager avec son enfant. En général, ils reviennent toujours…

Il est également possible de réaliser des soins couplés avec un sauna pour détoxifier son corps en faisant un gommage corps ou un massage.

Je fais également des ateliers make-up pour des publics différents, soit pour les jeunes filles, soit pour les dames. J’utilise « Art déco », une marque allemande. L’idée, c’est d’apprendre à sa maquiller en passant un moment convivial.

Parlez-nous de votre équipe…

Les employées sont des petites jeunes fraichement sortie de l’école ou encore à l’école. Elles sont drillées et formées. Elles ne s’occupent pas des clientes tant que la perfection n’est pas au top. Pour les stagiaires, je fais souvent une réduction pour qu’elles puissent tester sur les clientes et avec l’accord de celles-ci.

Quels sont vos bons plans budgets justement ?

Ah (rires) Je propose des « Last minutes » suite à des désistements, par exemple. Je fais une promo sur ma page Facebook, et je transmets également l’info par sms. C’est l’idéal pour les gens qui habitent tous près et, en général, je parviens à combler l’agenda.

Quels sont les disponibilités, les plages horaires ? Faut-il toujours passer par des réservations ?

Le centre est ouvert tous les jours sauf le mercredi après-midi et le dimanche. Le jeudi soir, nous ouvrons jusque 21h. Nous essayons d’être flexibles et de répondre aux désirs de la clientèle.

Nous avons vu passer, sur votre page Facebook, l’installation d’un salon de coiffure juste en dessous de votre institut, pouvez-vous nous en dire plus ?

En effet, le salon ouvre le 12 avril 2018 ! C’est une coiffeuse professionnelle qui vient d’un salon de Huy et qui a fait aussi le choix de s’installer à Vaux-et-Borset.

Je savais en achetant que je souhaitais ouvrir deux autres commerces et donc j’ai encore une possibilité avec beaucoup d’idées en tête que je ne peux dévoiler.

Quels conseils prodigueriez-vous à des indépendants ou futurs indépendants qui réfléchissent à s’installer dans notre commune, au sein des villages ?

J’aurais tendance à dire qu’il ne faut pas hésiter et tout dépend du type de commerce. Il faut bien se renseigner sur ce qui est déjà existant et sur ce qui est manquant. Je pense que, lorsqu’on a un commerce, il faut pouvoir être flexible, s’adapter, surtout quand on est dans un village.

Pour moi, il manque une boulangerie, une boucherie. Quand je vois l’été comme cela a fonctionné la vente des légumes de Cédric à la ferme Lange… La preuve que cela peut fonctionner.

La question qu’on ne peut pas poser mais que l’on pose quand même : est-ce que s’installer comme indépendante dans un village permet de faire suffisamment tourner le commerce, en clair est-ce que vous êtes rentable ?

Je vous réponds sans hésitation : OUI ! Le commerce tourne et tourne bien malgré les lourds investissements, je suis très satisfaite. J’ai un principe : on ne vend pas quelque chose à une cliente si le produit ne lui convient pas ! Il faut répondre correctement à la demande.

Envie d’en savoir plus ? Visitez le site internet et la page Facebook de Passion Beauté : vous y trouverez les services offerts, les tarifs mais aussi les bons plans last minute à ne pas manquer ! Une petite surprise Passion Beauté en lien avec cet article vous y attend.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le liker sur notre page Facebook et sur celle de Passion Beauté !

Reporters en herbe :

Priscilla Endres et Jean-François Ravone

Share This