L’ou VERT ure, c’est maintenant !

l y a quelques mois, un tiers de page nous a été ouvert dans ce bulletin communal, qui regorge de nouvelles de notre belle entité. Une ouverture que nous avons applaudie de toutes nos mains. Demandeurs de longue date de cette ouverture, nous y avions vu un plus dans les relations entre toutes et tous. Les Echos des Savanes villersoises n’ont pas démentis l’attachement de nombreux villageois et villageoises à nos opinions. Nous les remercions déjà pour ça !

Nous saluons cette ouverture car elle est trop souvent en politique une rengaine de campagne, un slogan, une adroite récupération ou une manœuvre un peu gauche de politiciens qui s’appliquent en réalité, au jour le jour, à faire le contraire. La période électorale battra son plein dans quelques jours; cette page offerte aux groupes politiques ne peut encore aujourd’hui que l’annoncer, l’esprit d’ouverture octroyé à ces quelques lignes restant cadenassé. Parions que la campagne fera sauter ce cadenas…à suivre.

En attendant, la canicule que nous connaissons depuis des semaines au moment de boucler ces lignes n’a pas fini de nous interpeller, nous comme tous les citoyen(n)es, comme tous les scientifiques, comme toutes celles et tous ceux qui se préoccupent de l’avenir.

Celle de 1976 comme celle de 2003 avaient déjà marqué l’opinion et alarmé certaines associations, souvent moquées alors comme défendant ‘’les petites fleurs et les petits oiseaux’’. On voit où nous en sommes aujourd’hui. La problématique des changements climatiques a provoqué bien des débats, elle est devenue très politique, mais on ne peut que constater le décalage entre ce qu’il faudrait faire et ce qui est fait, à cause principalement de la faiblesse de trop de politiques face à la pression des lobbys, qui ne veulent rien changer pour préserver leur profit de court terme, sur le dos de tous.

En Belgique, l’été l’a bien montré, c’est peu dire que notre équipe de foot est nettement meilleure que la politique climatique des majorités en place… Sachez néanmoins que les Ecolos ne manquent pas de rappeler à nos dirigeants ‘importance de ces enjeux climatiques et, surtout, les solutions à mettre en œuvre pour y répondre.

Bonne rentrée à toutes et tous et portez vous bien !

Share This